Portail Connexion
Rechercher Profil
Membres Se connecter pour vérifier ses messages privés
Calendrier S’enregistrer


les nouvelles de Spandau

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

 » Histoire / History / Geschichte

Auteur Message
GoodByeLenine
Vétéran
Vétéran

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 3 018
DNA ligue 5 ans de service 3000 messages Opening Cup services rendus fusilier squad leader vétéran HS RO I 30 matchs RO Night Cup Wolga Tournament cup only fusil

 Message Posté le: Sam 11 Sep - 11:52 (2010)    Sujet du message: les nouvelles de Spandau
Répondre en citant

Après le retentissant procès de Nuremberg, les accusés du procès qui avaient fait l'objet d'une peine d'enfermement devaient être conduit à la prison de Spandau pour y purger leur peine.

Bien entendu les principaux vainqueurs de la guerre qui avaient organisé ce procès se sont naturellement partagé la tâche d'organiser l'enfermement des 7 prisonniers à Berlin.

Le transfèrement n'a pas été immédiat, il s'agissait d'établir un règlement prècis visant à partager la garde des détenus et accepté point par point par les puissances victorieuses.
Les russes, américains anglais et français mirent donc un certain laps de temps avant de s'accorder sur les conditions de détention, la vie quotidienne des détenus et les conditions très prècises du règlement que ces derniers devaient observer.

L'une des mesures visait à isoler du monde extériieur les prisonniers,Ceux ci ne devaient pas avoir accès aux informations locales nationales ou internationales via les journaux, la radio, ou les confidences des gardes.
Seuls étaient donc autorisés l'accès aux livres d'une bibliothèque mise en place peu après leur transfert et qui consistait en l'octroi de trois livres: une bible, un ourvrage religieux et un roman.

Les deux amiraux Raeder et Dönitz, bien que se detestant cordialement, se retrouvaient ravi de se charger eux mêmes de la bibliothèque de la prison ce qui leur conférait une certaine responsabilité et leur permettait de se distinguer de leurs coreligionaires.

Pourtant, dès les débuts de la détention, les quatre directeurs respectifs furent stupéfaits de constater que les détenus étaient parfaitement au courant de l'actualité de leur pays, bien que la presse soit prohibée dans l'enceinte de la prison et que les gardes avaient une interdiction stricte de communiquer avec les prisonniers.

Une enquête interne était menée afin de savoir d'où pouvaient bien provenir les fuites dans le mesure où le courrier était épluché, et le pasteur en charge de s'entretenir avec les détenus très surveillé.Les alliès finirent par se soupçonner entre eux.

La vérité était bien plus cocasse.
Malgré le déménagement des prisonniers de droit commun de Spandau, des travaux de sécurité éffectués, l'aménagement des cellules, et la mise en place du règlement, personne n'avait prévu de faire parvenir du papier toilette au prisonniers.

Les prisonniers tiraient donc toutes les informations de l'extérieur grace aux coupures de journaux qui leurs étaient octroyées pour faire leurs besoins..

Autant dire que le papier hygiénique ne manqua d'être livré dans les jours qui suivirent...
________________________
 Revenir en haut »
Visiter le site web du posteur
Publicité






 Message Posté le: Sam 11 Sep - 11:52 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 Revenir en haut »
Montrer les messages depuis:   
 » Histoire / History / Geschichte

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Page 1 sur 1

 

          Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation